14 avril 2017 5 14 /04 /avril /2017 19:40

Cette journée du dimanche 2 avril 2017 était espérée et attendue depuis juin 1940.

En effet notre Eglise paroissiale St Gervais-St Protais, partiellement détruite par les bombardements allemands du printemps 1940 a retrouvé ce qui lui manquait encore pour retrouver sa splendeur : le portail et les portes de la façade ouest.

 

Grâce à la volonté, à l'action de la municipalité et aux qualités artistiques d'une personne travaillant pour notre commune ce beau travail fut réalisé dans des délais très courts.

 

C'est ainsi que le 2 avril, en présence de Mr Rassaert maire, des conseillers municipaux, des maires des communes environnantes et des auteurs de cette réalisation, Mgr Nourrichard évêque du diocèse d'Evreux a, après avoir coupé le traditionnel ruban tricolore, baptisé en présence du Père Morin, curé de la paroisse, le portail et les portes récemment installées.

 

La foule était nombreuse tant sur le parvis que dans l'église pour admirer cette réalisation qui ne manquera pas d'attirer de nombreux gisorciens ou touristes.

Pour la messe qui a suivi, 8 à 900 personnes avaient pris place dans ce bel édifice. 

Cette belle fête s'est poursuivie à la salle des fêtes de la ville par un apéritif gracieusement offert par la municipalité et s'est achevée par le repas paroissial  annuel en présence de près de 200 convives.

 
 
Jean-Pierre PALMENTIER
 
 
Pour voir les photos cliquez-ici
Paroisse Gisors Vallée d'Epte et ses 21 clochers - dans Ca s'est passé à Gisors
13 novembre 2016 7 13 /11 /novembre /2016 14:32

Présentation pdf de la Société de St Vincent de Paul

Paroisse Gisors Vallée d'Epte et ses 21 clochers
24 juillet 2016 7 24 /07 /juillet /2016 18:38
Le Pape François a reçu Paris Match au Vatican

Le Pape François a reçu Paris Match au Vatican. Dans une interview exclusive accordée à l'hebdomadaire, le Saint-Père a déploré la place qu'occupe le capitalisme dans l'humanité.

Selon lui, "le capitalisme et le profit ne sont pas diaboliques si on ne les transforme pas en idoles. Ils ne le sont pas s'ils restent des instruments". En revanche, nuance le Pape, "si l'argent et le profit à tout prix deviennent des fétiches qu'on adore, si l'avidité est à la base de notre système social et économique, alors nos sociétés courent à la ruine".

Le Pape appelle les sociétés à se recentrer sur les valeurs essentielles de l'humanité et à faire abstraction de cette course au profit qui anime le monde. "L'humanité doit renoncer à idolâtrer l'argent et doit replacer au centre la personne humaine, sa dignité, le bien commun, le futur des générations qui peupleront la Terre après nous" a-t-il déclaré.

Lors de son discours au siège de l'ONU en septembre dernier, le souverain pontife avait expliqué attendre qu'un accord soit trouvé sur la lutte contre le réchauffement climatique, au terme de la COP21. Dans les colonnes de Paris Match, le Pape espère que la conférence sur le climat "pourra contribuer à des choix concrets, partagés et visant, pour le bien commun, le long terme".

Très engagé, le Saint-Père s'est également exprimé sur la situation en Syrie et n'a pas hésité à dénoncer l'hypocrisie de certains dirigeants. "N'oublions pas non plus l'hypocrisie de ces puissants de la Terre qui parlent de paix mais qui, en sous-main, vendent des armes" a-t-il déploré.

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

Paroisse Gisors Vallée d'Epte et ses 21 clochers

Solidarité