20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 19:34

DEUX BELLES RENCONTRES OU UN WEEK-END DIFFERENT

 

Les 19 et 20 mars derniers, notre paroisse et nos paroissiens ont vécu des moments tout à la fois de spiritualité et de festivité. Ces vocables n’étant, d’ailleurs, nullement contradictoires tant il est vrai que la Foi peut se vivre d’une manière joyeuse et heureuse.

 

DSC00773SAMEDI 19 MARS 2011 "AUTREMENT" : Sous l’impulsion des coordinatrices des trois communautés et des responsables de la catéchèse, rendez-vous était donné aux enfants des quatre années de catéchisme, de l’éveil à la Foi et des jeunes de l’Aumônerie et à leurs parents, pour vivre une rencontre placée sous le signe de la Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu.

 

Après un accueil au cours duquel le petit déjeuner fut servi et pendant lequel les participants purent faire connaissance, la matinée commença par la lecture des textes du dimanche suivant – livre de la genèse, seconde lettre de St-Paul apôtre à Timothée et la Transfiguration de notre Seigneur Jésus-Christ. Dans un second temps, des groupes de 6 à 10 unités d’enfants et d’adultes furent constitués. Animés par un rapporteur, ces groupes échangèrent autour de la Parole de Dieu et rédigèrent des prières portant sur le Pardon d’une part et l’Universalité d’autre part. Ces prières furent lues au cours de la messe qui suivit.

 

Le moment fort de cette matinée fut, sans nul doute, l’office présidé par Wenceslas et animé par Jean-Pierre, notre Diacre, les catéchistes et les enfants. Devant l’Autel, sur des panneaux, une Montagne apparaissait avec un chemin partant de sa base pour rejoindre le sommet. On y distinguait des pas, signe d’une présence humaine. Ensuite, sur le sommet de cette montagne, le soleil fit son apparition et quelle ne fut pas la surprise, quelques instants plus tard, de voir apparaître notre Seigneur Jésus dan sa Transfiguration. Le prêtre, avec le sens de la pédagogie qui le caractérise, fit participer les enfants sur le thème des trois P (Je Prie, je me Prive, je Partage), lesquels participèrent activement et joyeusement.

 

Un pot de l’amitié scella ce temps fort de rencontre aux alentours de quatorze heures.

 

A l’examen de cet évènement, il semble raisonnable de dire que, tant pour les participants que pour les organisateurs, ce fut une formule tout à fait satisfaisante et encourageante.

 

Pour voir les photos : cliquez-ici


P1110759DIMANCHE 20 MARS : Comme chaque année, à l‘initiative du Comité des Fêtes Paroissiales, cette journée fut placée sous le signe des réjouissances (précisons que lors du Carême, les dimanches sont en rupture avec les obligations de cette période).

 

Dès onze heures, pour la messe paroissiale regroupant les trois communautés de Dangu, Gisors et Mainneville, l’église était au complet pour participer à l’office présidé par le Père Morin, animé par des personnes de chaque communauté et soutenu par l’orgue de Sarah Soularue et la Chorale paroissiale dirigée par Thierry Maurouard.

 

Cette messe fut suivie, vers treize heures, d’un apéritif offert à tous, à la Salle des Fêtes de Gisors, apéritif bientôt suivi d’un repas servi à plus de deux cents personnes. La prestation d’un groupe de chanteurs et quelques pas de danse achevèrent cette rencontre vers dix-huit heures.

 

S’il est réjouissant de constater la bonne ambiance et la chaleureuse amitié régnant tout au long de la journée, que retenir de ce dimanche ? Outre ce que nous venons de préciser ci-avant, il convient de mentionner le grand dévouement des personnes de l’équipe qui prépara et distribua le repas. Les sourires éclairant les visages, lors de la séparation, sont très certainement le signe d’une grande satisfaction et le meilleur des remerciements.

 

Pour voir les photos cliquez-ici

 

Jean Pierre Palmentier

Paroisse Gisors Vallée d'Epte et ses 21 clochers - dans Ca s'est passé à Gisors
commenter cet article

commentaires

Solidarité