14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 11:27

DSC4739La fête annuelle de la paroisse s’est déroulée dans une ambiance fraternelle le dimanche 14 mars 2010. Cette journée a été une réussite totale tant sur le plan spirituel que sur celui de l’amitié.
En effet la matinée a commencé par une Messe solennelle : procession présidée par le Père Morin accompagné de notre diacre permanent Jean-Pierre Maimbourg, de tous les responsables des différentes équipes et de 10 servants d’autel (8 filles et 2 garçons).
La Messe était animée par la chorale paroissiale dirigée avec maestria par Thierry Maurouard et à la Communion nous avons pu entendre la jeune clarinettiste Anaïs Herdier et deux jeunes flutistes Pauline Bommelaer et Sixtine Riché toutes trois au talent prometteur, accompagnées à l’orgue par Sarah Soularue que l’on ne se lasse pas d’entendre.
 

 

Après la Messe, l’assistance s’est dirigée vers la salle des fêtes de Gisors où nous attendait un apéritif copieux. Cela nous a permis de nous  retrouver, de bavarder agréablement  et d’avoir, pour certains d’entre nous, la joie de revoir des amis que nous n’avions pas vu depuis un certain temps, je pense à Lucette et Jacques Masset et M. et Mme Corbel, qui ayant quitté la région mais ayant encore des attaches à Gisors nous avaient fait la surprise d’être parmi nous.

 

DSC4809 

Ensuite, tous ceux qui s’étaient fait inscrire, sont entrés dans la Salle des fêtes pour un repas festif : 240 personnes, une salle comble, un menu très agréable : coquille de macédoine au crabe,  aiguillette de poulet à la normande, pommes de terre vapeur, fromage et dessert surprise.

      DSC5039DSC4895

Enfin le clou de l’après midi : l’opérette de Christiné, PhiPhi interprétée avec beaucoup de dynamisme par une jeune troupe d’amateurs, l’association Lyrico Presto,  mise en scène par Thierry Maurouard et son épouse Marie-Ange. Thierry était au piano.  Cette opérette du début du xxème siècle était gaie, pleine de quiproquos, un tantinet libertine et a beaucoup plu au public.  

DSC5076DSC5061

 

 Nous avons dégusté notre dessert après le spectacle. Superbe farandole de gâteaux avec les 10 bougies d’anniversaire et le petit feu d’artifice. Le dessus  des gâteaux représentait  les 21 clochers de la paroisse. Ensuite le café, puis le jeune orchestre de Franck et Lionel a commencé  à jouer. Notre amie Josette Zuba  a chanté  avec sa voix grave quelques airs d’Edith Piaf et  les danseurs on envahi la piste. Quelques bénévoles  avaient vendu des billets de tombola et chacun a pu aller récupérer ses lots variés et de bonne qualité. 

 

DSC5130DSC5144

 

Je crois que nous n’oublierons pas de sitôt cette belle et agréable journée et je ne voudrais pas terminer ce compte rendu sans un grand merci à tous les paroissiens qui se sont dépensés sans compter sous l’œil attentif de Jacqueline Courtois, pour que cette fête soit une réussite, et bien sûr notre  Chef de cuisine Didier Joly dont le talent a été à la hauteur de cette manifestation. Rendons grâce au Seigneur !
                                                                                   

                                                                         G. Saint Raymond.  


DSC5053m

  Une semaine après cette fête de la paroisse, nous avons appris avec beaucoup de tristesse  le décès brutal de notre ami Didier Joly. Que sa femme Françoise, ses enfants et toute sa famille soient assurés de notre amitié sincère dans la douloureuse épreuve qu’ils traversent. Nous sommes de tout cœur avec eux.
                                                                                     G.S.R. 

 

Voir photos : Messe :   Cliquez-ici 

                      Repas :  Cliquez-ici

                 Spectacle :  Cliquez-ici

        Dessert et Danse :  Cliquez-ici

 

 

Retour au sommaire Cliquez-ici 

Paroisse Gisors Vallée d'Epte et ses 21 clochers - dans Ca s'est passé à Gisors
commenter cet article

commentaires

Solidarité